Day 113, 114, 115,116

 

Voeux exaucé, on est très chanceux avec le stop pour retourner sur le trail, en fait on va dépasser quasi tous les autres trampers.

C'est donc reparti pour ce qui va être la section la moins intéressante. L'impression de déjà vu, d'avoir fait des 100n de km dans cette même forêt, à marcher dans la même boue, avec le même arbre au milieu du chemin, traverser les mêmes ruisseaux, glisser et tomber sur les mêmes racines, le tout sous un ciel gris avec des petites pluies de temps en temps. Ça ressemble à l'île du nord, un petit rappel que je suis toujours en Nouvelle-Zélande car jusqu'ici l'île du sud était un autre pays avec un trail complètement différent.

Le 2e jours est meilleur, et la principale attraction de la journée va être une source naturelle d'eau chaude dans l'un des ruisseau que l'on traverse. J'ai donc droit à un bain très chaud à l'orée de la forêt avec vu sur les collines. Nice!!!

Le 3e jours est celui où l'on doit traverser l'une des 2 pass (les points les plus hauts) mais la vue est plutôt décevante.

Le 4e jour, est le plus challenging. On a de nombreux river crossing qui sont dits difficiles même quand la rivière est basse, et avec la pluie qq jours auparavant la rivière n'est toujours pas basse. Mais tous ensemble (on est environ une 10n de trampers), on s'entraide et on passe sans problème. On atteint la route et le village qq heures après. J'ai aussi vu dans le visitor book de la dernière hut que Dan et Mary ont été bloqué ici par la rivière infranchissable pendant 3 jours, on se rapproche...

 

Day 117, 118

 

Cette section n'est pas la plus intéressante non plus. Le seul réel intérêt va être la hut, Hamilton hut aussi appelée Hamilton Hilton. Elle ressemble à un chalet où l'on devrait payer 400 euros la semaine.

On atteint la route le lendemain. Et c'est là que va être le vrai challenge. La prochaine section se fait entre 2 rivières qui ont été retirée du trail car trop dangereuses à traverser. Il faut donc faire du stop autour de la première rivière jusqu'au premier pont puis faire la rando de 2-3 jours et répéter l'opération avec la seconde rivière. Ou bien éviter l'entière section qui n'a rien d'intéressant à montrer et faire du stop tout autour, du point A où l'on est, qui est une route perdue au bord du lac Coleridge, au point B qui est un village complètement perdu à environ 200km de là par la route. Donc 100km en rando ou 200 par la route entre 2 points que personne ne connaît. Je choisi la 2e option et Nate va suivre et encore une fois on a une chance incroyable. On est pris après 15min d'attente par un jeune fermier super sympa qui nous amène jusqu'à la route principale 40km plus loin. Et après 30min on va avoir une seconde voiture jusqu'à la route qui mène au point B, Mesopotamia. Là on va attendre 3h avant de décider de planter la tente.

 

Day 119, 120, 121, 122, 123

 

Au petit matin, il nous reste encore 60km à faire avant la début de la rando. On commence à marcher avant d'être pris en stop pour une 10n de km. On marche 1h de plus avant d'être très chanceux, la prochaine et rare voiture qui va s'arrêter nous propose de nous emmener jusqu'au début de la rando pour 10$, ce que l'on accepte sans hésiter. Le mec va aussi faire guide touristique le long de la route ce qui est plutôt cool et très intéressant. C'est donc en milieu de matinée que l'on commence le two thumb track (car la montagne à 2 pics en forme de pouce). Cette rando va signer la moitié de l'île du sud ainsi que le point le plus haut de tout le trail, on a vraiment hâte!! La montée est très violente aujourd'hui et il fait une chaleur écrasante, c'est donc dans un état plus liquide qu'une méduse que j'atteins la première hut et que je décide que ma journée va s'arrêter là.

Le 2e jour, on passe le premier saddle et on pousse jusqu'à la 2e hut. Royal hut, qui porte ce nom car enfant, le prince Charles et la princesse Anne ont été amené en hélicoptère ici pour prendre le thé. On va donc nous aussi prendre le thé avec le pti doigt en l'air. C'est marrant comme les hut s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Hamilton hut était un chalet et les huts ici sont des cabanes faites de bric et de broc à peine isolées et certainement pas étanches.

Le 3e jours on part de bonne heure pour grimper jusqu'à Stag saddle, le point le plus haut du trail avec 1925m d'altitude. Enfin le point le plus haut officiellement car il existe pour la descente un pti chemin de chèvre qui passe par les crêtes puis descend tranquillement. Il est dit qu'il faut de bonnes compétences de navigation et ne surtout pas tenter cette route par mauvais temps. On va donc sans hésiter prendre ce chemin! On grimpe donc un peu plus haut et atteindre les crêtes puis marcher le long de la ridgeline sans problème. (C'est marrant on s'est fait la réflexion plus tôt que l'on avait développé de bonne faculté de pisteur avec Nate. On trouve, repère et suit les traces d'un chemin avec beaucoup de facilité. Ce qui ne nous empêche pas de nous perdre de temps à autre. Faculté essentielle dans l'île du sud car les tracks ne sont pas toujours bien signalés, les markers distants quand il y en a, il existe de long passage sans rien pour indiquer le chemin, ce qui ajoute un côté aventure et liberté totale! ). Marcher le long de cette ridgeline est à nouveau un des highlight de la rando. Vu sur le lac Tekapo vers lequel on se dirige, d'un côté, et vu sur les montagnes de l'autre, dont le Mont Cook, sommet le plus haut de Nouvelle-Zélande. On atteint la route et je décide de planter la tente là. On a le temps et la force de continuer jusqu'à la route principale et certainement de faire du stop jusqu'à Tekapo mais comme je l'explique à Nate, Tekapo, sa bière fraîche et son burger pour fêter la moitié de l'île et le point le plus haut, seront toujours là demain, mais dormir ici sur cette colline avec vu sur le lac et les montagnes n'arrivera plus. Je précise aussi que Tekapo est dit comme étant la 2e endroit au monde avec le plus beau ciel étoilé. Il y a là un observatoire et le lieu devrait être classé au niveau mondial dans les années à venir….ce sera en effet un des plus beau ciel que j'ai jamais vu et une des nuits les plus magique!!

On atteint Tekapo en fin de matinée le lendemain et on reçoit un message de Dan et Mary, ils ont pris des jours off à Christchurch et sont maintenant un jour derrière, ils vont donc être à Tekapo demain.

Le day off à Tekapo signe donc les retrouvailles avec Dan et Mary après 2 mois à une semaine de distance les uns des autres. C'est génial et on va continuer ensemble à nouveau!!