Day 89

 

Traversée entre Wellington et Picton sans encombre. Là il faut courir car le dernier mail boat part dans 1h et on doit acheter nos pass pass pour le Queen Charlotte avant. En effet il faut payer pour avoir accès et le droit de randonner ce track. La seconde traversée est originale. Plusieurs maisons se trouvent sur le sound (sound c'est un peu l'équivalent du fjord), et donc le mail boat qui transporte aussi les touristes, s'arrête de maison en maison pour délivrer courrier et supply. C'est vraiment intéressant de voir ces gens vivre complètement coupé du monde, sans électricité, avec leur propre cimetière par ex, dans l'un des plus bel endroit du monde.

On arrive vers 16h à Ship cove, le départ du track et on pousse de qq km jusqu'au premier campsite.

 

Day 90

 

Depuis hier soir il ne fait que pleuvoir et la météo prévoit que ça continue toute le journée. Je décide de rester où je suis, il est hors de question que je commence l'île du sud et probablement une des plus belle rando de ma vie avec ce temps de merde.

 

Day 91, 92, 93

 

La rando commence vraiment et c'est sous un magnifique ciel bleu que les 2 premiers jours vont se dérouler. Nate va me remercier de l'avoir fait attendre cette météo pour  commencer le track car c'est tout simplement magnifique et complètement différent de ce que j'ai pu voir dans l'île du nord. Pour moi ça ressemble à l'Asie du sud est. Même si je n'y ai jamais mis les pieds c'est l'image que je m'en fait. De multiples criques dans des baies incroyables, à l'eau turquoise et aux falaises luxuriantes de végétation plongeant dedans. Ça va très vite être un de mes top de la Nouvelle-Zélande. Le dernier jour va se faire sous la pluie, encore, mais juste le matin. On termine le track vers 12h. Puis direction Havelock pour re-supply et enfin Pelorus bridge sous un beau soleil.

 

Day 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101

 

Départ tardif mais départ quand même pour le Pelorus river track. 2 jours plutôt sympa où l'on s'habitue aux centaines de sandflies qui viennent te défoncer dès que tu t'arrêtes et qui sont aussi un pti entraînement pour le Richmond range et le richmond alpine track qui l'accompagne. La montagne et la partie réputée la plus difficile du trail avec une montée allant jusqu'à un gain en altitude de 380m par km...C'est beaucoup, et avec 10j d'autonomie en nourriture sur le dos c'est très difficile!!! Mais c'est à l'heure actuelle la meilleure rando de ma vie. L'île du sud commence très très fort et ça va être dur de dégager un top 3 de mes endroits préférés du trail si ça continu sur cette voie!

Les 5 premiers jours se font avec le beau temps, les paysages sont spectaculaires. C'est difficile mais les muscles les plus douloureux en fin de journée sont ceux de ma mâchoire car je passe la journée avec un sourire benêt sur la figure, complètement drogué à l'air pur et à la beauté des lieux! Nate me fera la réflexion d'ailleurs que je sonne complètement défoncé quand je parle.

Bon c'est la montagne et c'est le TA donc il y aura qq frayeurs, qq bobos, beaucoup de sueur et de douleur mais chaque peine, chaque seconde de souffrance en vaudront la peine ici! Je vous encourage tous à quitter vos boulots, ou juste prendre des vacances et venir ici! Il faut le faire et le voir une fois dans sa vie!!

Les 2 derniers jours se feront sous la pluie et sur un chemin moins intéressant jusqu'à St Arnaud où je récupère 10j de nourriture que je m'était envoyé par la poste.